Erreurs dans l'exploitation des données brutes de mesure



Ces erreurs résultent d'une appréciation erronnée des corrections qu'il peut être nécessaire de faire subir au résultat brut de la mesure afin d'en obtenir une valeur plus juste
- écart à la linéarité d'un capteur ou d'un conditionneur supposé linéaire
- autoéchauffement d'une résistance thermométrique par le courant de mesure
- différence entre la température du capteur qui est mesurée, et celle du milieu que l'on souhaite connaître, par suite de la conduction thermique de l'enveloppe ou des fils de liaison.