LE FILTRAGE NUMERIQUE


1. Définition d'un filtre numérique

      Il est composé d'un ensemble de circuits logiques astreints à un algorithme qui donne à ce filtre une fonction précise. Par exemple, un filtre passe-bande, un intégrateur, etc...

2. Constitution des filtres numériques

      Il est constitué des éléments suivants : - un ou plusieurs organes de retard

                                                               - des opérateurs arithmétiques

                                                               - des registres fournissant les coefficients de pondération du filtre.

3. Champ d'application

      Le champ d'application des filtres numériques est très étendu. Il couvre effectivement une multitude de domaines comme par exemple : - les télécommunications

                                  - le traitement de la parole

                                  - les radars et les sonars

                                  - la HiFi, etc...

4. Propriétés des filtres numériques

      Avantages : - reproductibilité (les caractéristiques des filtres numériques qui ont la même configuration sont identiques)

                         - souplesse (on peut modifier la réponse fréquentielle en agissant sur les coefficients arithmétiques)             

                         - précision (manipulations sur des nombres)

                         - association des filtres (la mise en série des filtres se fait facilement)

                         - caractéristiques stables (pas de vieillissement des composants).

 


TELECHARGEMENT DU CHAPITRE 9 AU FORMAT PDF